Menace sur le dragon de Komodo :

Actualités Bali Authentique

gunung padang temple

Le plus spectaculaire survivant de la Préhistoire commence à se sentir moins bien aux entournures. Décidément: quelle époque!

Vous trouverez l'article en entier du National Geographic par ce lien :

http://www.nationalgeographic.fr/9691-indonesie-menace-sur-le-dragon-de-komodo-le-plus-grand-lezard-au-monde/

Indonésie : menace sur le dragon de Komodo, le plus grand lézard au monde

Il a beau mesurer 3 m et peser 90 kg, le fameux lézard indonésien joue aujourd’hui sa peau.

Comment capturer un dragon ? Égorgez une chèvre. Puis recrutez quelques amis assez costauds pour porter trois pièges en acier longs de 3 m et crapahuter sur quelques kilomètres avec des sacs de viande de chèvre sur le dos, à travers des collines qui vous scient les jambes.

Oubliez les 30 °C et l’humidité où vous baignez telle une boulette de viande à la vapeur. Installez le premier piège, placez-­y des morceaux de viande et accrochez quelques sacs en l’air pour parfumer l’atmosphère.

Marchez encore quelques kilomètres. Posez un autre piège. Refaites 5 ou 6 km. Même topo. Rentrez au camp. Renversez-­vous un seau d’eau froide sur la tête. Dormez. Les deux jours suivants, rendez visite aux pièges matin et après-­midi.

Ils seront sans doute vides mais, avec de la chance, en vous approchant, vous l’apercevrez enfin : le plus grand lézard du monde, un géant à la face grimaçante. Le dragon de Komodo.

Cette tactique a été conçue par Claudio Ciofi, biologiste à l’université de Florence, un homme doux et mince, proche de la cinquantaine. Il est arrivé en Indonésie en 1994 pour finir sa thèse sur la génétique des dragons. Voir de près ces antiquités vivantes l’a mis en transe. Les autres scientifiques n’y portaient guère attention. « Je m’attendais à trouver un organisme dédié à l’étude des dragons, se souvient Ciofi. Ceux-­ci sont aussi charismatiques et intéressants que les tigres et les orangs-­outans. Mais là : personne. Les dragons de Komodo étaient tout seuls. »

Ciofi a alors élargi ses recherches pour comprendre tous les aspects de la vie du dragon. Avec une tranquille obstination et l’aide de collaborateurs indonésiens et australiens de premier ordre, il nous a fourni l’essentiel de nos connaissances sur l’espèce.

Il travaille désormais à en améliorer les chances de survie face aux périls du XXIe siècle. Le dragon a beau atteindre 3 m de long et 90 kg, il n’en est pas moins vulnérable aux problèmes modernes qui affligent tant d’animaux – de la perte d’habitat au changement climatique.

Retour à Actualités Bali Authentique

Haut de page